É mon pop-up É mon pop-up

Emoi Emoi fête les mamans…
Quand la marque des papas cools et mamans poules nous a contacté pour faire un pop-up, on n’a pas boudé notre plaisir !

Emoi Emoi, c’est la marque mode et lifestyle qui célèbre la vie de famille… Il fallait trouver un lieu qui respecte cet esprit et soit à leur image. Tout de suite on s’y est attelé pour leur proposer un petit écrin de bonheur à la fois central et intimiste. La déco a fait le reste avec un petit coin cosy, une ambiance naturelle, épurée et chaleureuse. Voilà quelques-uns de nos nombreux échanges avec Nathalie, qui a partagé avec nous, la projection de sa marque, sa vision du retail et son expérience des pop-ups. A lire et relire sans modération. Un petit bateau 2.0 : Petit bateau pour des valeurs de marque fortes qui propose des vêtements de qualité qui peuvent se transmettre et 2.0 pour le côté moderne (95% des ventes seront toujours en ligne) et un côté plus modeux, jeun’s, …

La qualité de l’expérience repose principalement sur les vendeurs. Les gens se déplacent pour le contact humain et les conseils. Lévi’s est une référence en la matière. C’est comme cela qu’une marque rencontre ses clients et peut avoir du feedback.

Par ailleurs, il faut travailler ses basics :
- Le merchandising et le follow-up, notamment pour le staging d’une vitrine : il faut connaître ses lignes de produits les plus fortes, ne pas hésiter à les pousser en vitrine pour attirer et suivre quotidiennement les ventes pour être réactif,
- La décoration : le style métissé art-déco du restaurant Rachel-Dorothée est une référence tout comme l’équipe de Label Expérience avec qui elle collabore souvent. En boutique cela se traduit par une appétence pour des boutiques comme Ysé Lingerie ou Cuisse de grenouille sans oublier l’Appartement de Sézanne qui mêle renouvellement nouveaux concept et stratégie cross-canal.

En 2 ans et demi, Émoi émoi a fait 5 boutiques éphémères. A chaque fois, la priorité est de raconter une histoire en accord avec les problématiques du moment de la marque.
Par exemple, en mai 2015 le 1er pop-up était un moyen d’incarner la marque, alors qu’en mai 2016, le pop-up avait une ambiance d’appartement, de chambre d’enfant qui permettait aux gens de se sentir chez eux et donc de créer une connexion différente avec eux.

Globalement le pop-up est vecteur de découverte, à la fois des nouvelles personnes comme des nouvelles interactions. Émoi émoi en tire trois objectifs principaux :

  1. Un support de communication avec de belles images et des relais sur les réseaux sociaux et dans la presse,
  2. Un point de rendez-vous avec sa communauté et donc de fidélisation,
  3. Une source de CA supplémentaire surtout qu’ils sont réalisés dans les moments forts comme noël ou la fête des mères.

Voila, plein d’enseignement très riches !!

En tout cas, merci beaucoup à Nathalie et à Émoi émoi de nous avoir fait confiance et d’avoir apprécié notre enthousiasme et nos interactions.

Photo Legend #1

Articles sur le même sujet :
Actus Pop up Store
October 2019

Art et éphémère : mariage de raison ou indéfectible paternité

Lorsque nous parlons d'art nous pensons aux oeuvres traversant les siècles; la Joconde, le Cri... Pourtant l'éphémère joue un rôle dans la création...

Un escargot géant Place de Stalingrad

Depuis le 12 Juillet, Place de la bataille Stalingrad, un escargot géant haut de 9m et long de 35m s’est installé Place de la bataille Stalingrad.

Les pop up stores de l'été 2019

Même pendant l'été, les Pop Up Stores sont au rendez-vous !Mykonos, Ibiza, Paris... Si vous êtes de passage dans l'une de ces destinations, courrez-y...

back to the top