web stats
Retail Insight
April 2018

IKEA ARRIVE EN CENTRE VILLE !



Cela fait quelques temps que ces bruits de couloirs tournent : IKEA cherche à développer son réseau de magasin en centre-ville. C’est pour le moment à Paris, Copenhague, Londres ou encore en Asie que le géant du meuble cherche des emplacements. Et pour Paris, c’est à la Madeleine que ça va se passer !

S’installer en centre-ville pour s’adresser à un public plus large

Ce n’est pas la première fois qu’IKEA est présent au cœur des villes. Sous forme de pop-up store, le géant suédois avait déjà testé l’attrait de son offre dans les grandes villes.

Par exemple, dans la rue Dansaert à Bruxelles, IKEA mettait en scène toutes les compositions possibles avec son dernier canapé modulable développé en collaboration avec l’entreprise de design textile BEMZ et le designer Tom Dixon.

Ici, l’idée était de montrer aux consommateurs ce qu’il était possible de faire avec les différentes pièces de cette collection temporaire. Ce magasin éphémère était aussi l’occasion d’atteindre des consommateur purement « urbains » : ceux qui ne se rendent pas forcément dans les magasins habituels d’IKEA, localisés en périphérie.

Des nouveaux magasins IKEA hautement technologiques

Depuis maintenant quelques temps, IKEA teste dans un environnement urbain de nouveaux concepts de magasins digitalisés, faisant appel aux nouvelles technologies pour « inventer le nouveau monde d’Ikea » confie Jesper Brodin, le CEO d’IKEA.

IKEA souhaite pouvoir montrer l’ensemble de son catalogue mais dans un espace réduit. C’est grâce à des technologies comme la réalité virtuelle qu’IKEA compte mettre en place son nouveau concept.

Ainsi, dans un magasin test, les parois du magasin servent d’écran sur lesquels les informations concernant les produits sont disponibles. Le mythique crayon IKEA vit lui aussi une réelle transformation en devenant une scanette équipée de la technologie RFID.

Avec ses nouvelles fonctionnalités, les clients peuvent directement changer la couleur des produits et leurs motifs. Toujours à l’aide du crayon, les clients peuvent ajouter le produit à leur panier d’achat. Une fois la visite du magasin terminée, le règlement se fait grâce à des bornes tactiles en libre-service. Il est ensuite possible de venir retirer sa commande en magasin ou alors de se la faire livrer directement à domicile !

Via ce nouveau projet, IKEA se donne un nouveau souffle en proposant de nouvelles expériences en point de ventes et en s’imposant face à une nouvelle cible dite plus « urbaine ». C’est un vrai challenge pour la marque qui décline son concept de point de ventes en utilisant les « hautes technologies ». Le concept nous plait beaucoup mais nous attendons de voir ce que cela va donner en réalité !




Auteur :

Photo Legend #1

Dans le même sujet :

Retail Insight
November 2019

La Gamification : combiner shopping et jeu

Scénariser la relation marque-consommateur via une approche ludique, que ce soit au travers des réseaux sociaux, du site web ou directement en magasin physique, la tendance est à la création et l’intégration de jeu dans le parcours client. Comment expliquer le fait que les marques se tournent vers la gamification ?

Retail Insight
November 2019

La Garçonnière : quand tout commence par un pop up store

Pour arriver au concept store La Garçonnière, les fondateurs de la marque ont emprunté le chemin des pop-up stores.

Retail Insight
October 2019

Comment Lidl se transforme tout en préservant sa clientèle ?

Depuis 2012, la grande surface Lidl revoit son positionnement à la hausse, en abandonnant le hard-discount, en intégrant les marques classiques dans ses rayons et en développant sa marque de distributeurs. Derrière cette nouvelle stratégie se cache une réponse au ralentissement de la croissance des hards discounters.