Anja : l'élégance, la douceur et le charme

En moins d’un an, la femme Anja a su faire parler d’elle... Vogue, Le Figaro ou encore Grazia !

On a été heureux de l'avoir pendant plus d'un mois chez Nestore, et on vous propose de la découvrir à travers cette interview…

Nestore : Qui êtes-vous ?  

Une femme qui chaque année, était à la recherche de son maillot de bain de rêve.

 Quel est votre parcours ? D’où venez-vous ?

Je suis belge, fille d’un sculpteur qui m’a baigné dans le dessin depuis toute petite, rêveuse mais organisée. Pour ce qui est de mon parcours, j’étais à Dauphine puis j’ai fait le Master à l’Institut Français de la Mode. J’ai travaillé 4 ans dans les cosmétiques en commercial et en développement, ce qui m’a énormément formé et donné toutes les bases de chef de projet et négociation commerciales.

 Quand et pourquoi a été créée la marque Anja ?


La marque a été créée il y a 4 mois car je ne trouvais pas le maillot idéal: de qualité, bien coupé, dans de belles couleurs et à un prix raisonné.

Si vous aviez une phrase pour décrire la femme Anja ?


C’est la féminité par excellence: Sensuelle, élégante, douce, charmante et caractérielle. Ce sont les 5 piliers de la marque, qui orientent mes collections.

 Et si vous aviez un endroit favori pour vous évader ? 


La montagne. Certes, en tant que créatrice de maillot de bain on s’attendrait à un endroit type corse ou cap ferret mais la montagne est un lieu très spécial pour moi. Sans bruit, sans foule, seule avec soi-même.

 Quels sont vos projets à court et à long terme ?


A court terme, je lance une collection qui sortira fin Octobre. Je l’ai créée pour les personnes qui partent au soleil en hiver et qui ne trouvent pas de maillots car toutes les marques sont passées à la lingerie. A long terme, devenir le référant du maillot de bainJ

Quand pourrons-nous vous retrouver dans un autre pop-up store ?


A Paris, j’espère quelques semaines en fin d’année, à l’étranger potentiellement à Dubai, José Ignacio ou Saint Barth.

 Une marque avec qui vous aimeriez collaborer ou réaliser un pop-up store ?


Le pop up que nous avions était sous le thème de la station Balnéaire José Ignacio et nous étions deux marquesprincipales : LAITA & ANJA et avions fait appel à d’autres marques en lien avec le thème. Cela a bien marché et j’aimerais bien recommencer, avec pourquoi pas d’autres marques. En revanche, je ne sais pas encore lesquelles…

 Et si vous aviez un décorateur préféré ou une boutique favorite ?


J’adore l’ambiance, le cadre et la cohérence de l’offre de la boutique Borgo Delle Tovaglie, rue du Grand Prieuré.

Quel est votre meilleur expérience retail ?


Chez Apple. Rien à faire, ce sont des génies.

Nestore a été conçu comme un nid, racontez-nous :

Votre rencontre avec Nestore :


Ma relation est assez spéciale car j’ai rencontré Jérôme il y a quelques années, nous avons lancé nos projets au même moment et je lui ai demandé de réserver le mois de Juillet pour Anja alors que ni la marque, ni l’espace n’étaient vraiment lancés.

Votre meilleur souvenir lors du pop-up Rue Etienne Marcel :


Le jour de l’installation, l’effervescence, et le plus triste, la désinstallation. Après un mois, c’était comme une seconde maison. C’était surtout une belle et première étape dans la vie d’ANJA.

Les vacances ne sont pas encore terminées, il est encore temps d'aller shopper son maillot Anja sur l'e-shop Anja Paris ! 

Photo Legend #1

Articles sur le même sujet :
Actus Pop up Store
October 2019

Art et éphémère : mariage de raison ou indéfectible paternité

Lorsque nous parlons d'art nous pensons aux oeuvres traversant les siècles; la Joconde, le Cri... Pourtant l'éphémère joue un rôle dans la création...

Un escargot géant Place de Stalingrad

Depuis le 12 Juillet, Place de la bataille Stalingrad, un escargot géant haut de 9m et long de 35m s’est installé Place de la bataille Stalingrad.

Les pop up stores de l'été 2019

Même pendant l'été, les Pop Up Stores sont au rendez-vous !Mykonos, Ibiza, Paris... Si vous êtes de passage dans l'une de ces destinations, courrez-y...

back to the top