Pop-up store : les gourmandises de Soi Paris

Un nouveau pop-up store pour Soi Paris

Soi Paris réinstalle ses valises dans notre espace rue Étienne Marcel. Nous avons posé quelques questions à Aurélie, co-fondatrice de Soi Paris. Elle nous parle de sa marque et de ses expériences en pop-up stores.

Interview avec Aurélie Boutboul, co-fondatrice de Soi Paris

Nestore : parlez-nous de votre marque

Aurélie : Nous avons lancé la marque il y a 2 ans avec ma sœur. Nous créons un vestiaire féminin complet avec des imprimés exclusifs qui racontent des histoires. Ce sont des histoires-à-porter ! Notre pièce maitresse, c’est la chemise en soie : un vêtement avec beaucoup de douceur et de confort  très agréable à porter.

Nous déclinons également nos imprimés sur tous types de vêtements : du foulard à la petite jupe.

Nous puisons nos inspirations dans les éléments de la vie quotidienne. Et c’est ma sœur, Julia, qui dessine nos imprimés. Le pomelo par exemple, c’est une peinture à l’aquarelle que Julia a faite et qui a été scannée puis imprimée numériquement sur le tissu. C’est cette technique qui permet d’apporter ces belles nuances de couleurs ! Toutes nos créations sont associées à de petites histoires qui racontent nos inspirations et qui font vivre nos imprimés.

Nestore : Avez-vous fait beaucoup de pop-up store ? Des conseils à donner sur les magasins éphémères ?

Aurélie : Oui énormément. Les pop-up stores s’inscrivent dans notre stratégie de distribution. En tant que jeune marque, c’est un bon moyen pour tester les différents quartiers de Paris et voir ce qui fonctionne le mieux pour sa marque.

Nous avons fait des pop-up stores dans le Marais, à St Germain des Près, au Canal Saint Martin… Et finalement, c’est le Marais qui nous a séduite ! Nous allons bientôt y ouvrir une boutique permanente. En effet, c’est un quartier très touristique où les clients ont envie de consommer français. Ce sont aussi des clients avec un bon pouvoir d’achat. Et c’est surtout un quartier où les commerces sont ouverts le dimanche.

Si j’avais un seul conseil à donner sur la réalisation d’un pop-up store c’est de bien choisir sa localisation. « Location, location, location » c’est vraiment l’élément clé lors d’une opération éphémère ! Après bien entendu c’est aussi d’avoir un merchandising attractif, de changer ses vitrines assez régulièrement et d’avoir de bons arguments de ventes. Mais ça c’est plus des conseils retail en général.

Nestore : parlez-nous de votre collaboration avec Bangle Up ? Comment s’est-elle faite ?

Aurélie : Nous avons un territoire assez proche qui prône la couleur, le fun. Du coup c’était assez évident qu’on fasse quelque chose ensemble. On trouvait ça intéressant de décliner notre imprimé sur un accessoire autre que le vêtement.

Nous avions déjà fait des collaborations avec des marques comme Bensimon où nous avons utilisé nos motifs pour habiller la chaussure. Les collaborations sont importantes. C’est une bonne façon d’accroitre sa notoriété, de partager sa communauté et de lui faire vivre et découvrir de nouvelles choses.

SI vous n’êtes pas encore passé par le pop-up de Soi, vous avez encore jusqu’à la fin du mois pour découvrir ses print stories !


Photo Legend #1

Articles sur le même sujet :
Actus Pop up Store
October 2019

Art et éphémère : mariage de raison ou indéfectible paternité

Lorsque nous parlons d'art nous pensons aux oeuvres traversant les siècles; la Joconde, le Cri... Pourtant l'éphémère joue un rôle dans la création...

Un escargot géant Place de Stalingrad

Depuis le 12 Juillet, Place de la bataille Stalingrad, un escargot géant haut de 9m et long de 35m s’est installé Place de la bataille Stalingrad.

Les pop up stores de l'été 2019

Même pendant l'été, les Pop Up Stores sont au rendez-vous !Mykonos, Ibiza, Paris... Si vous êtes de passage dans l'une de ces destinations, courrez-y...

back to the top