web stats
Retail Insight
October 2019

La nouvelle boutique Sézane

On ne la présente plus, la marque by Morgane Sézalory, a ouvert une nouvelle boutique dans le quartier des Batignolles, bien différente de l'Appartement Sézane...

Le Libre Service Sézane

C'est au 63 du boulevard des Batignolles, dans le XVIIe, que la marque de prêt-à-porter haut-de-gamme pour femme a installé son nouveau concept store : Le Libre Service Sézane.

Pour rappel, la marque possède deux boutiques à Londres, une à New-York ainsi qu’une à Aix-en-Provence. A Paris, elle est présente au Bon Marché Rive Gauche et possède une boutique dans le IIe “L’Appartement Paris”.

Le Libre Service Sézane quartier des Batignolles ©Sézane

Cette fois-ci, Sézane ouvre son Libre Service, un concept tout autre que l’Appartement. Moins intimiste, rappelant les bazars parisiens et les origines vintages de la marque, il permet d’attirer une clientèle moins guindée, parfois trop intimidée pour rentrer dans la boutique jugée trop showroom. 
Les curieux, comme Nestore, peuvent se pavaner pendant plusieurs heures dans la boutique, plus qu’agréable, de 400m2. Lors de notre vadrouille dans la boutique, on avait les yeux partout, les produits sont toujours aussi agréables à voir et à toucher et le personnel très souriant. Ce qu’on a préféré ? La liberté, on ne demande pas à essayer, on est acteurs de notre shopping, on peut prendre, reposer, prendre et craquer, et ça, ça fait du bien. 

Upcycling Sézane boutique Libre Service
Foulards et Bijoux de seconde main chez Sézane ©Sézane

On y trouve les basiques, des produits plus accessibles, quelques pièces de la maroquinerie. Le seul point noir (parce qu’il en faut un) dans toutes cette mise en scène c’est l’omniprésence de babioles (livres, papeterie, produits de beautés) dans le merchandising qui détournent l’attention et viennent dénaturer l’image de marque et la mise en avant des produits phares. L’hommage au bazar parisien aurait pu être plus subtil. Par contre, nous validons la vente upcyling de foulards et bijoux de seconde main remis au goût Sézane qui appuie sur leur positionnement de mode responsable et leur côté vintage.

Libre Service ne veut pas dire moins de service, vous pouvez compter sur une équipe de jeune dynamique prêt à vous conseiller et vous renseigner sur la boutique et ses produits. Un bar à “mailles” ainsi qu’un comptoir à bijoux, sont supervisés par des vendeurs Sézane pour vous aider dans vos choix. 

Boutique Libre Service Sézane Paris
Bar à mailles et à bijoux ©Sézane

La griffe joue la carte du vintage jusqu’au bout grâce à sa Conciergerie où l’on a la possibilité de récupérer son colis, le renvoyer, demander des retouches ; une très belle manière pour le digital native d’attirer ses clients en boutique, et d’accompagner son client jusqu’à la réception de son produit. Il est également possible, d’envoyer son courrier et de recharger son téléphone… une Conciergerie 2.0. 

Digital Native et Boutiques physiques

Sézane est la première marque de mode française née en ligne. Sûrement l’une des DNVB (“Digital Native Vertical Brands”) qui a le plus réussi. L’absence d’intermédiaires lui a permis de connaître réellement ses clients et donc de créer une véritable identité ainsi qu’un positionnement stratégique en cohérence avec l’image reflétée. Bien que son chiffre d’affaire soit quasiment réalisé dans sa totalité en ligne, cela ne l’empêche pas de créer de nouveaux concepts stores.

Nous sommes bien loin des articles du début des années 2010 qui annonçaient la fin des magasins physiques. Les marques, DNVB ou non, se surpassent afin de pousser l’expérience client toujours plus loin, et cela passe par l’innovation retail en boutique.
Finalement, les boutiques deviennent une valeur ajoutée aux e-shops. Cela permet aux marques d’ajouter des services complémentaires à leurs produits. Aujourd’hui nous sommes sur une stratégie Web to Store, notamment grâce au “Clic&Collect”. Comme le fait très bien Sézane avec sa Conciergerie, une très bonne stratégie de ventes additionnelles : pourquoi ne pas faire un tour dans la boutique une fois le colis récupéré ?  

Au-delà de la boutique permanente, le pop-up store est également une option que les DNVB choisissent pour augmenter leur notoriété et aller à la rencontre de leur client. D’ailleurs, vous pouvez actuellement retrouver au Carrousel du Louvre, jusqu'à la fin de l'année, un concept-store by Pyramid réalisé par Label Expérience, avec uniquement des digital natives made in France. Une opération marketing pour que les marques et créateurs français gagnent de la visibilité. Et comme c'est souvent le cas, le pop-up store est une manière pour des petits, de tester sa marque sur une courte durée, pour ensuite se lancer seuls et de manière permanente dans un magasin physique.
Sézane est également un adepte du concept et a ouvert le 24 octobre un pop up store à Lyon, ouvert jusqu’au 04 janvier 2020. 

Les boutiques éphémères, c’est le coeur de métier de Nestore, régulièrement, il accompagne et collabore avec des créateurs pures players dans la réalisation de leur concept éphémère. Par exemple, nous avons précédemment collaboré avec Soi Paris pour la réalisation d'un pop up store qui a finalement ouvert sa boutique permanente rue Vieille du Temple.

Photo Legend #1

Dans le même sujet :

Retail Insight
November 2019

La Gamification : combiner shopping et jeu

Scénariser la relation marque-consommateur via une approche ludique, que ce soit au travers des réseaux sociaux, du site web ou directement en magasin physique, la tendance est à la création et l’intégration de jeu dans le parcours client. Comment expliquer le fait que les marques se tournent vers la gamification ?

Retail Insight
November 2019

La Garçonnière : quand tout commence par un pop up store

Pour arriver au concept store La Garçonnière, les fondateurs de la marque ont emprunté le chemin des pop-up stores.

Retail Insight
October 2019

Comment Lidl se transforme tout en préservant sa clientèle ?

Depuis 2012, la grande surface Lidl revoit son positionnement à la hausse, en abandonnant le hard-discount, en intégrant les marques classiques dans ses rayons et en développant sa marque de distributeurs. Derrière cette nouvelle stratégie se cache une réponse au ralentissement de la croissance des hards discounters.