Interview By Charlot : les plantes personnalisées

Rencontre avec les fondateurs de By Charlot

Depuis quelques mois maintenant, le pop-up store By Charlot a ouvert ses portes dans notre boutique des Batignolles. Nous en avons profité pour interviewé les deux fondateurs Charles Senaux et Charles Fossey.

Histoire de la marque By Charlot

By Charlot qu'est-ce que c'est ?

"C'est avant tout une aventure humaine avec deux Charles. L'idée était de redonner leurs lettres de noblesse aux plantes d'intérieures. Avec les circuits les plus courts possible et donc en allant chercher des plantes directement chez les producteurs. En travaillant des pots dans des matières les plus nobles possible comme le laiton, la céramique. Et en imposant sur le produit assemblé des étiquettes en vinyle qui sont entièrement personnalisables en ligne comme en boutique, pour offrir une expérience cadeau assez unique à nos clients."

Pourquoi avoir choisi de se lancer dans les plantes ?

"Avant tout, ce qu'on voulait faire avec Charles, c'est quelque chose autour de l'art d'offrir. C'était très important pour nous de pouvoir justement créer une expérience assez unique autour du cadeau. Aujourd'hui, le cadeau qui est le plus offert, c'est la fleur coupée. Et le végétal qu'on voit le plus, soit dans les boutiques, chez les gens, ou dans les bureaux, c'est la plante. Donc, on s'est dit qu'il y avait quelque chose à faire. Rallier le monde du végétal d'un côté et du cadeau de l'autre."

C'est pas un peu prétentieux d'appeler sa boîte By Charlot quand on s'appelle Charles ?

"Très honnêtement, ça aurait été quand même un scandale de pas faire quelque chose autour de nos prénoms, alors qu'on s'appelle tous les deux Charles. Et on aimait bien le prénom qui est plutôt sympathique. Ça peut être péjoratif. Mais pour nous c'est plutôt sympathique. Et surtout, il y a un côté service, service à la personne et haut de gamme auquel on est assez attaché pour notre marque."

Pourquoi avoir lancé son pop-up store ?

"En fait le retail permet pour nous, non pas de toucher une clientèle différente, de toucher la même clientèle, mais de la toucher d'une manière physique et surtout de pouvoir proposer des expériences avec un peu plus de saveur qu'on pourrait le faire en ligne. Et je parlais de collaboration tout à l'heure. Ça va être le bon moyen de pouvoir s'exprimer en termes de scénographie et de faire découvrir des collections uniques capsules etc..."

"Et puis nous on vend quand même un produit qui est vivant. La plante, c'est un produit, c'est un produit vivant qui est agréable à voir. Il y a aussi toute une notion de conseil personnalisé. Nos vendeurs sont avant tout les premiers conseillers et les ambassadeurs. Et nos clients aiment passer du temps dans nos boutiques. Et en général, ils passent 20 minutes à choisir une plante et soigner leurs cadeaux dans le moindre détail.

Des projets pour la suite de By Charlot ?

Nous, on aimerait bien, en fait, c'est un projet à court terme, pour By Charlot, c'est d'avoir un circuit de production très local. Et notre rêve, finalement, c'est de voir nos plantes qui poussent là où on les vend. Et ça, c'est un projet qu'on a. On est en train de regarder des possibilités et on considère que c'est absurde de transporter des plantes alors qu'on peut avoir une production locale. Pourquoi pas en ville ? Pourquoi pas sur le toit ?

Photo Legend #1

Articles sur le même sujet :

Interview By Charlot : les plantes personnalisées

Rencontre avec Charles et Charles , fondateurs de By Charlot. Découvrez leurs parcours, leurs inspirations, les fondements et valeurs de leur marque.

Interview Fempo : les culottes menstruelles

Rencontre avec la jeune entrepreneure Claudette Lovencin, co-fondatrice de Fempo. Découvrez son parcours, ses inspirations, l'histoire de sa marque.

Interview Epycure : les compléments alimentaires

Rencontre avec la jeune entrepreneure Angélique, co-fondatrice d'Epycure. Découvrez son parcours, ses inspirations, l'histoire et les valeurs de sa marque.